Cluj, une ville roumaine pleine de culture, jumelée à Dijon.

Depuis 1962, Dijon est jumelé à la ville de Cluj-Napoca, une ville roumaine qui a un profil cultural assez spécifique. Pour l’occasion nous avons rencontré Isabela COZMAN, jeune Clujoise actuellement en service civique à Dijon, afin d’en apprendre plus sur cette ville méconnue des français. Rencontre.

C’est une ville où l’on peut observer toutes les influences subies à travers le temps : les influences romanes au IIème siècle, les influences des Magyars au IXème et Xème siècles, les influences des colonies allemandes au XIIème siècle, l’influence baroque au XVIIIème siècle, l’influence roumaine (jusqu’au XIXème siècle et, plus précisement, jusqu’à la période de l’entre-deux-guerres, les Roumains n’avaient pas accès à la ville), l’influence de la période moderne et de la période du réalisme socialiste au XXème siècle. Mais, même si la ville a été construite sur des niveaux successifs de civilisation, elle a la capacité de reconnaître son histoire comme un ensemble cohérent. 

Cluj est le deuxième centre universitaire de Roumanie, avec plus de 80.000 étudiants inscrits chaque année.

Chaque année, environ 2000 jeunes finissent leurs études à Cluj, dans des domaines qui impliquent l’art et la culture : design, musique, lettres, théâtre, films etc. Donc beaucoup d’entre eux décident de rester à Cluj pour exercer leur profession, et la ville offre un nombre considérable d’institutions où ils peuvent le faire: Le Théâtre National, L’Opéra Roumain, Le Théâtre Magyar d’État, L’Opéra Magyare, Le Musée d’Art, Le Théâtre de poupées PUCK, Le Musée National d’Histoire de Transylvanie etc.

A part de ces institutions, chaque année, ont lieux à Cluj de nombreux festivals: TIFF – le Festival International de Film Transilvania, Colours of Cluj, Jazz in the Park, Electric Castle, Untold Festival, Mioritmic, Transilvania Jazz Festival etc.

La jeunesse de la ville influence beaucoup le monde culturel et ses manifestations à Cluj, ce qui explique que la ville soit l’une des villes roumaines où la culture est la plus présente.

Alors laissez vous tenter par la découverte de cette ville au passé historique surprenant, et profitez en pour découvrir la Place du Musée (la plus vieille place de la ville, avec une architecture mélangée : style gothique, style baroque et style romane), la Place de L’Union avec l’église Romano-Catholique Saint Michel et le Musée d’Art, le jardin botanique, Cetățuia, un parc situé à 405 mètres d’altitude, et profitez en pour goûter le plus connu des repas clujois. C’est ce qu’on appelle en roumain ‘Varză à la Cluj’ et qui est un plat de chou cuit au four, avec de la viande de porc hachée et de la crème fraîche.

Article par Alexis Clercelet.

Laisser un commentaire