Un échange tout en couleur

Une fresque géante peinte apparaitra dans la Maison du Portugal à Dijon, un projet est né du Jumelage en 2014 entre Dijon et Guimarães, au Portugal. Le signe fort d’un jumelage vivant et dynamique. Nous sommes allez à rencontre des acteurs de cette création.

 

 

Le président de la maison lusophone, Antonio Da Costa, l’ affirme : « Le projet fait vivre le jumelage entre les deux villes. La fresque va permettre de faire perdurer ce lien. ». Mi-avril les artistes portugais Nelson Xize et Vasco Carneiro,son maitre en peinture, ont rencontré l’artiste dijonnais Frédérick Gagné. « Cet échange artistique est très intéressant. J’ai l’impression de découvrir le Portugal.» nous confit ce dernier. Nelson et Frédérick se sont rassemblés autour d’un croquis de Vasco : « Je l’ai trouvé parfaitement adapté à l’ambiance festive et conviviale de la Maison du Portugal ».

La fresque a fini de prendre forme dans l’imaginaire des trois artistes lors d’une promenade dans le centre ville historique de Dijon. Vasco a accompli sa part du travail : la conception du dessin qui sera peint sur le mur. Maintenant c’est à Nelson Xize et Frédérick de se lancer : « Avant de travailler ensemble, il faut apprendre à se connaître. Savoir comment l’artiste travaille et dans quelles conditions. Ensuite il faut se mettre en face du mur et se demander ce que cela nous inspire à chacun jusqu’à arriver à une vision commune ». Les artistes réalisent chacun une partie de la fresque : « Nos deux styles artistiques fusionnent pour donner à voir l’œuvre imaginée par Vasco » s’enthousiasme Frédérick.

Ce qui est représenté par la fresque est top secret ! Antonio y tient.

 

 

Les artistes travaillent sur le projet depuis le 13 avril. L’emploi du temps de chacun empêche les deux artistes de peindre en même temps. Chaque jour, Nelson Xize et Frédérick se retrouvent pour parler de l’avancée de la fresque : comment chacun va poursuivre sa partie et quelles sont les modifications à apporter. De son côté Nelson Xize communique régulièrement avec Vasco Carneiro.

Nelson Xize commence sa journée par un temps de réflexion. Il prévoit étape par étape le travail qu’il va effectuer l’après-midi. Frédérick m’explique « Sur un mur d’une telle ampleur on n’a aucun recul. On est obligé de savoir exactement ce que l’on veut peindre avant de monter sur l’échelle ».

La Maison du Portugal reçoit les deux artistes pour la journée. Elle offre le repas du midi. L’hébergement et le repas du soir sont assurés par la mairie. Zutique participe également au projet. Kenza Nouaim, assistante d’action culturelle à Zutique est sur place toute la journée pour assister les artistes.

 Les artistes opèrent cachés derrière un grand rideau. Il tombera le 18 mai à 10h30, en présence des maires des deux villes, François Rebsamen et Domingos Bragança. L’inauguration est au programme de la semaine culturelle franco-portugaise, du 11 au 19 mai 2019, dans le cadre du Printemps de l’Europe.

Laisser un commentaire